flOw(er) – 6/6 : Des fruits dans notre propre jardin

flOw(er)

.

Des fruits dans notre propre jardin

Par son accessibilité et sa thématique universelle, Flower est une œuvre généreuse et ouverte. Une enivrante invitation adressée aux joueurs comme aux non-joueurs : aucun sésame n’est nécessaire pour pousser la porte de cette expérience, pour savoir s’en saisir et apprendre à l’apprécier.

Si Flower requiert une aptitude essentielle de la part du joueur, c’est sans doute l’envie. L’envie de s’y abandonner pour profiter de chaque instant, ne serait-ce qu’en s’ouvrant au pur plaisir de voler avec ces pétales.

Et cette envie peut naître chez tout un chacun, sans aucune distinction d’âge ni de sexe. Flower parle, avant tout, à l’être humain tout court.

Enfin, avec sa simplicité, le jeu de thatgamecompagny démontre qu’il est capable de réveiller en nous des émotions intenses… et contrastées, car une douce mélancolie est elle aussi bien présente et palpable au fil de sa narration. Mais ce que l’on retient, peut-être avant tout, c’est cette sensation d’harmonie. Ce plaisir que l’on éprouve à virevolter où bon nous semble.

Ce bien-être, cette chaleur que l’on sent se propager à l’intérieur de nous.

Ce sourire bienfaisant qui naît alors sur notre visage.

Cette respiration que l’on apprend à écouter, et qui sait se faire plus lente et apaisée. A l’image de notre être tout entier. Serein et reposé.

Quel bonheur !

Publicités
  1. 12 décembre 2011 à 20:55

    Très fin, de bout en bout. Très riche. Tu reviens sur ce que tu as fait et tu le complètes avec brio. Un grand Bravo.
    A nouveau il est question de bonheur…
    C’est superbe d’avoir ces propos de Jenova Chen ! (ça venait donc bien de FFVII :p)

    J’imagine ton émotion d’avoir pu échanger avec lui. j’espère qu’il pourra, non seulement lui mais également toute l’équipe de thatgamecompany, apprécier la traduction de cette déclaration d’amour que tu offres ici.
    Hâte de voir Koyaanisqatsi dont un extrait vu sur youtube m’intrigue fort.
    Et hâte de découvrir Journey…

    • ippo
      13 décembre 2011 à 10:42

      Surtout, un très grand merci à toi pour ta fidélité. Je suis vraiment heureux de savoir qu’au moins une personne soit parvenu au terme de ce très incomplet « dossier », et même plus, que cette personne l’ait apprécié ! Merci infiniment pour ton retour, cela me touche beaucoup Stéphane.

      Oui, il est à nouveau question de bonheur dans ce dossier, c’est sans doute ce qui m’attire autant dans le travail de thatgamecompagny : créer un lien direct entre le jeu et le joueur pour lui faire, pourquoi pas, ressentir des choses parfois enfouies en lui. C’est aussi pour cela que j’attends beaucoup de l’expérience de Journey. De cette solitude, mais aussi de cette entraide avec un inconnu, et de cette quête initiatique.

      Au sujet de « l’interview » de Jenova Chen, j’ai été encore une fois très agréablement surpris par sa franchise et sa simplicité. J’aurais tellement souhaité que la retranscription de ces propos, ainsi que cette « déclaration d’amour » pour leur travail puisse être partagée de la manière la plus large possible, afin que d’autres joueurs ou non-joueurs ressentent l’envie d’expérimenter ces jeux par eux-mêmes. Et qu’ils aient également envie de connaitre un peu plus ce studio atypique, et surtout très humain. Joliment humain.

      Pour terminer, j’ai eu la chance de voir Koyaanisqatsi sur le net (avant qu’il ne soit retiré, c’est ce que je constate : je pensais qu’il était libre de droits mais ce n’est donc pas le cas). J’espère que tu pourras le voir !

      Encore merci, Stéphane, pour ta présence !

  2. 24 décembre 2011 à 00:52

    Tu n’as pas à sous-estimer ce que tu fais ; bien sûr on peut toujours faire mieux, réduire, reformuler. Mais c’est vraiment de qualité, plus que ‘bien écrit’ -> c’est incarné.
    Moi aussi je souhaite que tout cela soit partagé de la manière la plus large possible. Tout simplement parce que ça peut parler à plein de gens. Les intéresser, les étonner, tout quoi.

    Moi je suis d’avis que la publication via internet permet une diffusion beaucoup plus vaste ! Ce n’est pas rien ce que tu as fait. Je ne serais probablement jamais tombé là si tu avais publié un livre, assez difficilement du moins.
    Mais l’un n’empêche pas l’autre pour une plus large diffusion.
    Thatgamecompany peu à peu a atteint une belle renommée ; leurs jeux ont une très belle place parmi les productions dématérialisées ; le magazine Download ne souhaite-t-il pas leur dédier quelques pages ?

    J’ai pu voir Koyaanisqatsi ! (via mes méthodes;) Un film pour le moins radical ; très accessible puisqu’il supprime la barrière de la langue. (Et en même temps moins accessible que presque tous les films que je t’ai cités :p)
    Que ce soit les plans sur la nature ou la ville, c’est beau ! Les lumières de la ville en accéléré c’est fascinant. Un véritable choc d’images.
    Avec ce que Flower ne peut pas faire ; ou très peu -> le montage.
    Via certains plans, la parenté de Flower avec ce film apparaît nettement. L’un et l’autre restent uniques. Merci à toi

    Et Joyeux Noël ! 😉

  3. ippo
    24 décembre 2011 à 17:25

    Je ne sais trop comment te remercier pour ta gentillesse et la portée de tes propos qui me touchent à chaque fois si profondément. Cela me réconforte en me donnant une belle preuve que ces quelques textes n’etaient peut-être pas si inutiles que ça. Tu m’aides à leur donner du sens et je te remercie encore beaucoup.

    Heureux que tu aies pu découvrir koyaanisqatsi. Je retiens aussi le final absolument étourdissant et très éprouvant. Flower donne de l’espoir là où ce film m’a laissé assomé. Et comme tu le sais, je préfère me tourner vers l’espoir : il y a déjà trop de pessimisme en moi, c’est l’optimisme que je dois apprendre ;).

    Je te souhaite de passer d’excellentes fêtes de fin d’année avec tes proches. Et à l’année prochaine !

  4. Stephanos
    28 décembre 2011 à 17:48

    Tu n’es pas si pessimiste, autrement tu n’aurais rien publié. Tes textes ont du sens (et ils en donnent !) +

  5. ippo
    28 décembre 2011 à 22:31

    Tu contribues grandement à leur en donner, du sens, à ces textes, et pour cela, je te remercie encore infiniment.

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :